“Nura – Le seigneur des Yokaïs” : saison 2 annoncée

nura-le-seigneur-des-yokais_saison-2

La série animée “Nura – Le seigneur des Yokaïs” va se doter d’une seconde saison. La nouvelle nous est arrivée via les pages du dernier numéro du magazine Weekly Shonen Jump.

Rappelons que “Nura – Le seigneur des Yokaïs” est à la base un manga créé par Hiroshi Shiibashi, qui mêle avec succès humour et action. Au Japon, où elle porte le nom de « Nurarihyon No Mago », la série est toujours en cours de publication chez Shueisha avec 13 tomes déjà parus.

En France, le volumes 1 et 2 sortiront aux éditions Kana le 4 février 2011. Notons que le premier tome de la série sera proposé dans deux éditions différentes, standard et collector. L’édition collector comprendra le manga, un poster et un bloc post-it. Le tout sera contenu dans un joli coffret et vendu 8.95 euros.



L’adaptation animée de “Nura – Le seigneur des Yokaïs” a débuté juillet dernier au Pays du Soleil levant. Dans l’hexagone, la série est diffusée en silulcast sur KZPlay et le dernier épisode de la première saison est disponible depuis le 13 décembre 2010. Avec un peu de chance, la suite sera également disponible en simulcast.

Synopsis du manga “Nura – Le seigneur des Yokaïs”
Nura Rikuo, 8 ans, vit dans une maison remplie de monstres avec son grand-père, Nurarihyon. Lorsque ce dernier, puissant démon à la tête de 10 000 yokaï, décide de le nommer à sa succession, il refuse catégoriquement. Même après s’être transformé malencontreusement en yokaï sur le coup de l’énervement. Quatre ans plus tard, il est toujours décidé à emprunter la voie d’un homme modèle, au grand désespoir de son grand-père…
Mais ce n’est pas facile pour Nura de vivre normalement comme humain puisque ses camarades décident de l’inclure dans leur club d’enquête sur les yokaï, d’autant plus que parmi les membres se trouve une fille de la famille d’Onmyoji, des tueurs de démon. D’un autre côté, si le jeune homme accepte de devenir commandant des yokaï, tous ne sont pas d’accord d’être sous ses ordres. Certains rêvent même de l’anéantir…

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here