Le cinéma nippon à l’honneur à Paris

pariscine2010_MUPI_vecto

Du 3 au 13 juillet prochains, le Festival Paris Cinéma donne rendez-vous aux spectateurs pour un début d’été cinématographique, populaire et festif.

L’événement investit à nouveau la ville en proposant à un public varié des avant-premières prestigieuses, une compétition internationale de longs métrages, des films rares ou inattendus, et des rencontres avec des personnalités marquantes du cinéma.



Après le Brésil, la Corée, le Liban, les Philippines et la Turquie, le festival met à nouveau la cinématographie d’un pays à l’honneur.

Cette année plein cap sur le Japon avec plus de 100 films dont une cinquantaine d’inédits. Articulée autour de dix thèmes, la programmation a de quoi séduire le public.





Au programme :

***Inédits du Japon – une quarantaine de films inédits (courts et longs métrages, fictions et documentaires) et des rencontres avec leurs réalisateurs et comédiens (Yuya Ishii, Ryosuke Hashiguchi, Koji Fukada).
***Hommage de Koji Wakamatsu en sa présence (« L’Empire des sens », « United Red Army ») – Masterclass à la BnF ; débat avec le réalisateur ; avant-première de son « Le Soldat Dieu ».
***Focus en leur présence sur :
–Shinobu Terajima (Ours d’argent de la meilleure actrice pour son rôle d’épouse martyre dans « Le Soldat Dieu » de Koji Wakamatsu) – avant-première du film « Le Soldat Dieu ».
–Rinko Kikuchi (nomination aux Oscars pour son interprétation dans « Babel » d’Alejandro González Iñárritu) – avant-première de « Carte des sons de Tokyo » d’Isabel Coixet.
***Hommage à Sadao Yamanaka – projections dans leur intégralité et en VOSTF, pour la première fois en France de « Tange Sazen et le pot d’un million de ryôs » (1935), « Kôchiyama Sôshun » (1936) et « Pauvres humains et ballons de papier » (1937).
***Rétrospective de l’œuvre d’Akira Kurosawa (« Rashomon », « Les Sept Samouraïs », « La Forteresse cachée », « Chien enragé », « Entre le Ciel et l’Enfer », « Vivre », « Dodeskaden »).
***Le Japon vu par… – programmation de films de tous les genres, de toutes les époques et de toutes les nationalités pour un autre regard sur le pays du Soleil Levant (« Hiroshima mon Amour » d’ Alain Resnais, « Lost in Translation » de Sofia Coppola, « La Maison de bambou » de Samuel Fuller, « Tokyo Ga » de Wim Wenders…).
***Histoires de fantômes japonais – trois soirées autour de visions troublantes, d’apparitions perturbantes et de disparitions inexplicables – projection de « Dark Water » d’Hideo Nakata (2002), « Kairo » de Kiyoshi Kurosawa (2001) et « La Mort en ligne » de Takashi Miike (2004).
***Séances jeune public – ateliers origami ; projection de « Le Noël de Komaneko » de Tsuneo Gôda, « Child by Children » de Koji Hagiuda, « Gamera, le monstre géant ».
***Nuit « One Piece » – projection de 5 films inédits en France.

Une programmation bien alléchante, rien à dire ! Les amateurs du cinéma japonais y trouveront leur compte !

Retrouvez plus de détails sur la page du site officiel de l’évènement !

La bande-annonce du Festival Paris Cinéma 2010
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xdj09w_festival-paris-cinema-2010_shortfilms[/dailymotion]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here