Un nouveau Kaori Yuki aux éditions Tonkam

Les éditions Tonkam ont annoncé la sortie de « Royal Doll Orchestra » (Guignol Kyutei Gakudan) de Kaori Yuki pour le 30 juin prochain au prix de 6.25 €. Ce n’est vraiment pas une surprise puisque l’éditeur a déjà publié tout ce qu’il était possible de paraître du mangaka chez nous.

En même temps, au Japon, dans le Hana to Yume, le magazine dans lequel ce shojo est pré-publié, on apprend que le manga devrait se terminer au mois de mai-juin 2010. Cette série qui compte actuellement 3 volumes, sera donc assez courte et ne devrait comprendre que 4 ou 5 tomes.

Pour rappel, la mangaka Kaori Yuki est une référence dans le monde du shôjo. Ses œuvres s’inspirent très souvent de la musique japonaise, notamment du visual kei, et plongent les lecteurs dans des univers sombres et fantastiques. « Royal Doll Orchestra » ne déroge pas à la règle : Tonkam l’annonce comme une « symphonie endiablée, onirique et horrifique ».



royal-doll-orchestra

Synopsis



Le chanteur Rutile et sa troupe, composée d’un violoniste avide de sang, d’un violoncelliste taciturne et d’un(e) frêle pianiste, composent l’un des orchestres royaux chargés de combattre le fléau qui s’est abattu à travers le pays : la prolifération de guignols. Ceux-ci étaient des êtres humains qui se sont fait contaminer par un virus incurable les transformant en poupées-zombies meurtrières….



Certains styles de musique, répertoriés dans des anthologies qu’utilisent les orchestres, permettent de tuer les guignols en libérant plus ou moins leur âme auparavant, mais toujours en faisant éclater la « carapace » dure de leur corps (syndrome de Galatée dû au virus) dans un bain de sang.






LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here