« Highschool of The Dead » : version couleur

L’excellente série zombirrifique de Daisuke Sato et Shouji Sato va avoir droit à une version couleur. La nouvelle nous parvient via les pages du magazine Dragon Age. On apprend aussi que « Highschool of The Dead » se verra doté de 4 tomes colorisés (donc pas toute la série) de 176 pages au format B5. Le 1er volume est annoncé pour le printemps prochain. Rappelons d’ailleurs que le 7ème tome du manga, prévu pour le 9 avril prochain, sera accompagné d’une OAD (Original Animation Disc) au Japon.

En France, le manga est disponible aux éditions Pika mais on sait pour l’heure pas si cette version couleur (ou l’OAD) arrivera dans nos contrées.

Rappelons qu’une adaptation animée réalisée par Tetsuro Araki (« Kurozuka », « Death Note » TV) au sein du studio Madhouse, a été diffusée au Japon à partir de juillet 2010 et compte 12 épisodes. En France, l’anime « Highschool of the Dead » est licencié par Dybex.

high-school-of-the-dead

Synopsis de « Highschool of the Dead »
La journée du 13 avril avait commencé comme une matinée ordinaire au pensionnat de Takashi. Mais alors qu’il sèche les cours et s’apprête à faire une petite sieste sur la terrasse de l’établissement. Il aperçoit devant le portail un professeur se faire dévorer par ce qui semble bien être un mort-vivant… Tout bascule alors dans l’horreur et le gore. Takashi va tenter de quitter l’enceinte de l’établissement en compagnie de Rei, son amie d’enfance. Elle sera accompagnée de quelques autres élèves et Mlle Marikawa, l’infirmière sexy et étourdie. Mais rien ne dit que la situation sera plus reluisante à l’extérieur…Le monde est contaminé par une maladie qui transforme les humains en morts-vivants. Des lycéens ainsi qu’une infirmière scolaire s’engagent alors dans une course effrénée pour essayer de leur échapper. Contre les morsures et autres griffures, les voilà armés de battes de base-ball, de piquets et tout ce qui permet de broyer les crânes des infâmes créatures… La lutte pour la survie commence… Et il n’y a pas d’antidote !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here